/ 87ème Salon de l'Automobile de Genève - Les News

Palexpo Genève

Quand 

7 mars 2017 

 

Nous y voilà, après quelques mois d'hibernation, il est temps de ressortir les appareils photos pour le 1er grand rendez-vous de l'année, le salon de l'automobile de Genève. Après avoir tenté l'année dernière le salon en 1 seule journée, je retente l'expérience cette année, mais avec des nouveaux horaires d'avion, partant plus tôt le matin (décollage 6h25 de Bruxelles...ça pique) et un retour plus tardif le soir (décollage 21h10 de Genève). Autant le vol du matin est pleinement justifié, il m'a permis d'être dans le salon à 7h45, autant le vol du soir l'était moins, car au final j'ai attendu près de 2 heures à l'aéroport...bref je vais bien finir par trouver la bonne formule.

Mais revenons au sujet du jour, le salon de l'automobile. Je vous avoue en ce moment que je suis assez peu l'actualité automobile, aussi mis à part la Ferrari 812 Superfast, je n'attendai rien de particulier de cette édition. Grâce à mes nombreux contacts passionnés sur Facebook, je vois quand même passer les messages et les photos des nouveautés à venir (Porsche Panamera Sport Turismo, Lamborghini Aventador 740S, McLaren 720S...), mais ça n'est que la veille au soir, et une fois dans l'avion (après avoir acheté l'Auto-Journal pour ne pas le citer), que je m'informe vraiment des choses à voir. Le nombre de nouveautés annoncées est assez important, cela présage d'un bon cru, notamment pour l'amateur de sportives que je suis.

Commençons ce tour d'horizon par la Ferrari 812 Superfast. Il était question d'un restyling de la F12 Berlinetta, mais à la lecture de la fiche technique, Ferrari a encore frappé un grand coup. Pas de révolution dans le style général de la voiture, mais des optiques avant et arrière modifiées, par contre des nouvelles ouies font leur apparition de part et d'autre sur la carrosserie. Après la présentation de la vidéo sur les évolutions aérodynamiques de la voiture, on comprend mieux. Pas de révolution, mais des évolutions, avec notamment des nouveaux clapets dans la partie avant du véhicule pour générer de l'appui au délà de 180 km/h ou encore les flux d'air "guidés" du capot vers les côtés de l'auto...bluffant. Ferrari ne cède pas à la facilité des ailerons arrière, et c'est tant mieux. Côté moteur, 75% des pièces sont nouvelles, le moteur passe de 6,3L à 6,5L et monte desormais à 800 chevaux...le V12 atmosphérique le plus puissant jamais proposé par Ferrari !!! Et pour le côté dynamique de l'auto, la marque inaugure sa 1ère direction électrique, et reconduit le système Passo Corto Virtuale (roues arrière directrices) déjà vu sur la F12 TDF.

 

 

On poursuit ce petit tour de salon et on s'arrête chez Lamborghini tout d'abord, pour découvrir le restylage de l'Aventador, désormais nommé LP740, et la nouvelle évolution de l'Huracan au nom évocateur de Performante. Chez Porsche, le buzz sur la toile venait de la version "break de chasse" de la Panamera, qui prend l'appelation Sport Turismo, mais la marque de Stuttgart a réussi à tenir dans le secret la sortie de la phase 2 de la 991 GT3. Au programme, le flat-6 4L de 500 ch, et la possibilité d'avoir (en option) la boite de vitesse mécanique "à l'ancienne".

 

 

 

Chez les autres constructeurs de véhicules sportifs, on pouvait notamment voir la nouvelle McLaren 720S, qui succède à la 650S, la version roadster de la Pagani Huayra, la SCG003 de James Glickenhaus ou encore l'énième retour de Spyker, avec la Preliator, qui sera désormais animée d'une mécanique suédoise, le V8 en version atmoshérique de chez Koenigsegg.

 

 

On retourne sur Terre avec les constructeurs généralistes. Chez les allemands, mon coup de coeur va à la nouvelle Opel Insignia. Le constructeur qui est au coeur de l'actualité suite à son rachat par la groupe PSA, nous propose ici la 2ème génération de sa berline qui avait été élue voiture de l'année en 2009. A découvrir également, la nouvelle Audi RS5, des restylages de la Mercedes Classe E, ou la remplaçante de la VW Passat CC, désormais nommée Arteon.

 

 

Côté français, la grosse nouveauté est le retour tant attendu de la marque Alpine. L'A110 "Première édition" faisait à Genève ses grands débuts officiels, ce qui nous a permis enfin d'en savoir plus sur les caractéristiques. Moteur 1.8L turbo de 252 chevaux, et 1100 kgs sur la balance, voilà des chiffres prometteurs pour aller chasser les Lotus, Alfa 4C et autres Porsche Cayman. Les 1955 exemplaires de cette édition sont déjà tous vendus. Parmi les autres nouveautés, le DS7 Crossback, qui devrait pouvoir relancer la marque qui souffre un peu en ce moment, et chez Renault, les nouveaux Koléos et Captur restylé. Par contre, rien à se mettre sous la dent chez Peugeot ni Citröen.

 

Les constructeurs asiatiques n'étaient pas en reste, avec notamment la très jolie Kia Stinger, mais également l'Infiniti Q50 restylée, la nouvelle Lexus LS500h, ou encore la petite Toyota Yaris GRMN (pour Gazoo Racing Masters of Nurburgring, rien que ça) et ses 210 chevaux !!!

 

Et pour terminer ce tour d'horizon, du SUV, avec l'Alfa Romeo Stelvio, le nouveau Volvo XC60, la Range Rover Velar ou encore le nouveau Jeep Compass. Mais également la nouvelle Seat Ibiza ou encore la nouvelle Skoda Octavia.

 

En conclusion, un bon cru 2017 pour ce salon de Genève, qui sera pour moi le seul salon de l'année (je tire d'ores et déjà un trait sur Francfort). J'espère que ce format de galerie de photos vous plait toujours, même si on est moins réactifs que les blogueurs, Youtubeurs et autres Periscopeurs. D'alleurs à ce propos, petit coup de gueule (habituel me direz vous), hier j'étais à côté d'une femme qui a commenté toute la conférence de presse Ferrari avec son portable et sa perche à selfie, c'était d'un pénible !!! A saluer tout ceux qui se connectait 1 par 1, tantôt en français, tantôt en anglais, tout ça pour audience qui a plafonné à 60 personnes...désolant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir